Forlat siden Nasjonal veiviser
ved vold og overgrep

Qu'est-ce que le centre de support pour les survivants d'inceste et de violence sexuelle (SMISO) ?

Dans un centre de support pour les survivants d'inceste et de violence sexuelle, les personnes victimes d'agressions reçoivent un support pour surmonter leur expérience. Le centre est principalement un service de développement personnel pour les adultes victimes d'inceste, de violence sexuelle ou de viol et leur famille.

Les centres fournissent un service gratuit et fonctionnent de manière complémentaire au système de support du secteur public et vous n'avez pas besoin de recommandation pour entrer en contact.

Le service propose :

  • accompagnement psychologique au téléphone
  • accompagnement psychologique individuel
  • participation à des groupes de développement personnel
  • autres groupes à thème
  • cours

Le service peut varier d'un centre à l'autre. Les centres sont adaptés diversement pour permettre aux utilisateurs de se rendre au centre et de rencontrer de manière informelle d'autres utilisateurs. Il y a également une option permettant aux utilisateurs de prendre l'initiative et d'organiser diverses activités eux-mêmes. Les centres sont ouverts aux membres de famille et aux proches et certains centres fournissent un service aux enfants. Les centres réalisent également du travail de prévention, tel que l'éducation et autre travail de formation.

 

Aux centres, vous pourrez rencontrer d'autres personnes qui ont subi des agressions sexuelles. Les personnes qui travaillent aux centres ont reçu la formation pertinente et/ou ont aussi été victimes d'agressions elles-mêmes.

Vous pouvez rester anonyme, c'est-à-dire que nous vous n'avez pas besoin de donner votre nom lorsque vous contactez un centre. Le personnel a un devoir de confidentialité et par conséquent, il n'est pas autorisé à partager des informations à propos de vous avec autrui sans votre consentement ou en cas de danger pour la vie et la santé. Les autres utilisateurs du centre ne sont pas autorisés à discuter de quoi que ce soit concernant votre cas avec autrui. Les centres peuvent proposer un interprète lorsque nécessaire.

À l'heure actuelle, tous les départements disposent au moins d'un centre pour les survivants de l'inceste et d'agressions sexuelles. Les centres reçoivent un financement du gouvernement central et local.

Il y a également une assistance téléphonique de 24 heures pour les victimes d'inceste et d'agressions sexuelles. Celle-ci est gérée par le Centre pour les victimes de l'inceste dans le département de Vestfold.


Liste des centres

Voir également Numéro de téléphone national - Assistance téléphonique de 24 heures pour les victimes de l'inceste et d'agressions sexuelles et leurs parents, appel gratuit au : 800 57 000